NAISSANCES AU VERGER !

L’histoire du mouton Shropshire débute au 19ème siècle
dans les comtés anglais du Shropshire et du Staffordshire. Ces régions se caractérisent par une exploitation extensive de pâturages, dans lesquels l’élevage de troupeaux de moutons avait déjà une grande importance. La race Shropshire provient du croisement par assimilation de la race Southdown avec des races locales. Avec une plus faible ampleur, les races Cotswold et Leicester ont également été utilisées.
En 1845, le Shropshire a été exposé pour la première fois au « Royal show » en Angleterre. La race a été reconnue officielle en 1859 par la Royal Agricultural Society en 1855. En 1882, a été fondé la Shropshire Sheep Breeders’Association qui fut la première association d’éleveurs ovins. En 1883, le livre généalogique de cette race a été organisé. Le Shropshire a été exporté en grand nombre d’Angleterre dans tous les pays à fort élevage ovin.
Présente aux Etats-Unis dès 1855, la race Shropshire fut la plus importante en terme d’effectifs entre 1880 et 1930. Elle reste aujourd’hui la première race à tête noire aux USA. Le type sélectionné aux Etats-Unis n’a cependant plus rien à voir avec le type européen.
Aujourd’hui, des Shropshire sont élevés également avec un très grand succès en Australie et en Nouvelle- Zélande, afin de pouvoir les croiser avec des moutons Mérinos.

Nous sommes ravis de ces deux nouvelles naissances qui portent à 7, le nombre de nos moutons qui servent essentiellement aux débroussailles des vergers….

Encore quelques jours pour savoir si nous avons deux mâles, deux femelles ou un petit mixte !!!

Lien

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.