LE PATIDOU

Le patidou fait partie de la famille des cucurbitacées (famille des courges), il a donc les mêmes vertus que les citrouilles, courgettes et autres courges.

Son poids est d’environ 200 à 600 gr et il serait originaire d »Amérique du Sud.
Ces légumes sont connus depuis au moins 7000 ans avant notre ère et elles ont été introduites en Europe par les premiers explorateurs c’est pour cela qu’on les appelle les légumes anciens !

Un pied de patidou donne une dizaine de fruits !! On peut les semer en Avril.

Il a un goût succulent proche de la patate douce, châtaigne, noisette. Il se cuisine aussi bien en salé qu’en sucré. Il peut se marier avec des épices comme la cannelle, le clou de girofle, le gingembre ou des herbes comme coriandre, persil, thym, romarin, basilic.

Composition bienfaits pour la santé :

Le patidou est très riche en fibres et en eau (90 % d’eau) donc idéal pour lutter contre le cholestérol. Il contient la cucurbitacine qui est une substance anti inflammatoire, protectrice du foie agissant aussi en protection cancer notamment du sein, de la prostate et du colon (étude in vitro au canada). Attention cette substance à haute dose provoque des intoxications, aucun risque lors d’une consommation normale.
Il est riche en alpha carotène, en béta carotène et en anti oxydants qui ont un rôle sur la prévention du cancer. Riche aussi en lutéine et en zéaxanthine qui ont leurs effets sur les maladies des yeux notamment la macula. Il réduirait le taux de glycémie d’où son intérêt pour les diabétiques. Il a des sels minéraux : potassium, calcium, magnésium, manganèse, cuivre, fer, phosphore. Il contient aussi de la vitamine C qui protège la membrane qui entoure les cellules du corps, de la vitamine B2 (riboflavine) qui contribue au fonctionnement normal des globules rouges, de la B5 (acide pantothénique) qui est un précurseur métabolique de la coenzyme A qui participe à la formation des hormones stéroïdiennes et participe aussi à la fabrication de neurotransmetteurs (acétylcholine). Cette vitamine a donc un impact sur l’ influx nerveux et l’hémoglobine. Il contient aussi la vitamine B6 (pyridoxine), la B9 (acide folique), des vitamines E et K.

Les graines sont excellentes pour la santé ! elles sont riches en phytostérols et en lipides qui ont un rôle de protection cardio vasculaire. Elles soulagent des symptômes de l’inflammation de la vessie irritable, troubles de la miction associé à l’hypertrophie bénigne de la prostate.
Vous pouvez les consommer légèrement grillées au four pour l’apéritif .

Contre indication pour les personnes allergiques aux cucurbitacées.

Conservation :

C’est un légume de saison d’Automne. Il se conserve tout l’hiver dans une pièce à environ 15-18 ° et à l’abri de l’humidité. Il se conserve très mal au réfrigérateur donc l’envelopper dans un torchon puis mettez le au réfrigérateur pas plus de 5 jours. Même abîmée il se conserve en retirant la partie moisie. Bien l’éplucher et le nettoyer car la peau peut présenter des bactéries en abondance.