LE MOIS DE FEVRIER

Quelle est l’origine de Mardi gras?
C’est une fête païenne romaine célébrant la fin de l’hiver, les Calendes de mars, pendant laquelle les interdits étaient transgressés et les déguisements autorisés. Elle fut plus tard christianisée, pour marquer l’entrée en Carême, période de jeûne et de prière qui commémore les 40 jours passés au désert par le Christ. «Mardi gras» précède donc le mercredi des Cendres.

Mardi gras est donc une fête chrétienne?
Le Mardi gras ouvre la période pascale, jusqu’à la fête de la Résurrection du Christ. Avant l’austérité du Carême, ce jour permet la joie et l’abondance. Mardi est appelé «gras» en référence aux aliments considérés comme riches, dont on se prive pendant le Carême: viande, beurre, surcre… Avec la Réforme protestante, qui a remis en cause le Carême, Mardi gras est surtout identifié aux pays catholiques et orthodoxes. Dans les pays anglo-saxons, certains protestants ont conservé un équivalent, sobrement intitulé «Shrove Tuesday»: Mardi de la confession, ou Mardi de l’absolution.

D’où vient la tradition du carnaval?
Mardi gras est l’occasion des carnavals, dont ceux de Nice, avec ses chars fleuris, et de Dunkerque, où l’on jette des harengs à la foule, sont célèbres en France. Carnaval vient du latin «carne vale», qui signifie «adieu à la chair». Les chrétiens marquent ainsi la privation du Carême par un dernier jour de réjouissance, tant alimentaire que vestimentaire. Par le déguisement, le carnaval invite aussi à la dérision.

Quid des crêpes?
La coutume de manger des crêpes, des gaufres, des beignets, ou encore des pancakes dans les pays anglo-saxons, vient à l’origine de la nécessité d’épuiser les réserves d’œufs et de beurre qui ne seront pas utilisées durant le Carême.

Laisser un commentaire