ET NOUS AVONS TESTE LA CONFITURE DE :

Le fruit mystérieux du magasin a fait beaucoup parlé de lui et c’est normal ! Nos Gingerines (ou Citre, Merveille, Mereville, Barbarine,…) ne sont pas communes à nos régions mais plutôt à celles du sud de la France, ainsi que l’Espagne et l’Italie….

Cette grosse pastèque ne se mange pas cru mais presque uniquement en confiture…. C’est une amie qui nous a « prêté » ses graines que nous avons fait pousser dans nos vergers et la récolte fût abondante (et il en reste quelques unes encore).

Bref, il nous fallait tester cette confiture coûte que coûte et le résultat est au dessus de nos espérances….

Le plus long – mise à part la pousse – est d’égrainer la courge…. Et oui, les graines sont éparpillées dans la chair : Un petit travail de patience…. Une fois tout épluchée, on pèse la courge et on ajoute la moitié en sucre que l’on laisse macérer toute une nuit (ici 6kg de chair => 3 kg de sucre). Chose assez étrange, le lendemain nous nous sommes retrouvés avec une bassine très liquide : Le sucre avait fondu et la chair de la citre avait perdu toute son eau, mais les 3 cuissons successives sont là pour faire évaporer le surplus. Donc, le lendemain nous avons ajouté des gousses de vanilles (7) ainsi que trois citrons pressés et leurs zestes. et c’est parti pour la première cuisson : 30 mn à partir des premiers frémissements… On laisse reposer et on recommence la cuisson deux autres fois : (on a perdu au bout des trois cuissons entre 1/3 et 1/2 d’eau)….

En tout cas, le résultat est là : on a passé le mixer histoire de ne pas avoir trop de morceaux (tout en n’en laissant quelques uns) et mise à chaud dans les pots… Une magnifique couleur ambrée et un gout vraiment « merveilleux ».

A vous de tester !!