LE MOIS D’AOUT

Le mois d’août est le huitième mois de l’année et compte 31 jours.
Dans les premiers calendriers romains, le mois d’août était le sixième mois de l’année et se nommait sextilis, qui signifie sixième en latin.
Avec l’arrivée du calendrier julien en 46 avant JC, le mois d’août devient le septième mois de l’année.
En l’an 8 avant JC, le mois sextilis est renommé augustus en l’honneur de l’empereur Auguste, qui posséde ainsi un mois, comme Jules César. La légende dit que si le mois d’aôut fait 31 jours, comme le mois de juillet, c’est parce que l’empereur Auguste ne pouvait accepter que son mois comporte moins de jours que celui de Jules César.
Le mois d’août est le deuxième mois des vacances scolaires dans l’hépisphére nord., avec le départ des aoûtiens.

QUE FAISONS NOUS DES INVENDUS

S’il est bien un des aspects de la vente direct, la perte des produits posent toujours question : Qu’en faisons nous.

Et bien l’une des réponses est que nous les mangeons, comme n’importe quels légumes qui viendraient à perdre de sa vaillance et puis nous les conservons !!!

Grâce à un stérilisateur électrique et les bocaux WECK, nous mettons en conserve nos produits.

La dernière en date : RATATOUILLE MAISON

 

LE MOIS DE JUILLET

Le mois de juillet est le septième mois du calendrier grégorien ou julien.
Son nom vient du latin Julius en l’honneur de Jules César qui imposa en 44 av. J.-C. le calendrier julien également à son nom. Étant le cinquième mois de l’ancien calendrier romain, ce mois se nommait précédemment quintilis.
Le mois de juillet voit de nombreuses fêtes se mettre en place. Tout d’abord, pour la France, c’est l’anniversaire de la prise de la bastille du 14 juillet 1789 qui marque l' »indépendance » du pays. Elle est aussi appelée la fête nationale.
On notera également la fête nationale de l’amérique du Nord du 4 juillet 1776 (déclaration d’indépendance des Etats Unis face aux britanniques).

LE MOIS DE JUIN

Juin sera pour nous l’entrée dans le GRAND MARCHE DES PRODUCTEURS DE NANTES !

Les parcelles des maraichages commencent à se remplir : Oignons, échallions, tomates, courgettes, poivrons, aubergines, haricots….. les fraises sont aussi de la partie !!! bon début d’été (avec quelques semaines d’avance).

ELLES ARRIVENT !!

Chaque année au printemps, les fraises font leur retour sur les étals, et ce pour notre plus grand plaisir ! Elles redonnent des couleurs à nos assiettes, émoustillent nos papilles… et surtout nous apportent une bonne dose de vitamines et d’antioxydants. Peu caloriques, elles peuvent même se consommer sans modération. Il ne vous reste plus qu’à trouver la variété la plus à votre goût…
Ici au Jardin de PIMBA, nous avons principalement 3 variétés de fraises :

La fraise « Mara des Bois » est une variété remontante qui fructifie de fin mai jusqu’à octobre. Ce fraisier se distingue par le délicieux goût de fraise des bois de ses fruits et par sa production importante pouvant atteindre 1 kg par plant.
La fraise « Cirafine » fait partie des variétés de fraises remontantes et produit ainsi jusqu’aux premières gelées. Issue de recherches à partir de la Mara des Bois, on lui trouve une jolie présentation de fraise allongée, avec un goût fruité, bien équilibré entre le sucré et l’acide et une chair tendre.
La fraise « Cijosée » vous offrira plusieurs récoltes de fruits tout au long de l’année pour faire le plein de gourmandise. Avec ces fraises fermes et goûteuses, vous ne pourrez pas résister à ces fruits rouges écarlates bien juteux et parfumés.
et nous avons aussi un petit peu de fraise « Charlotte« , qui vous séduira par son goût prononcé de fraise des bois, sucré et peu acide.

Patientez encore quelques jours, et d’ici à la fin mai (si les gelées ne nous font pas encore trop de dégâts), la cueillette s’ouvrira !

LE MOIS DE MAI

Bien des dictons populaires recommandent d’attendre que les Saints de glace soient passés pour repiquer les plants en pleine terre. Les saints de Glace sont les jours de la St Mamert (11 mai), St Pancrace (12 mai) et St Servais (13 mai).
Malgré tout, ne vous précipitez pas au jardin car « Quand la saint Urbain est passée, le vigneron est rassuré » et « Mamert, Pancrace, Boniface sont les trois saints de glaces, mais saint Urbain les tient tous dans sa main. » C’est le 25 mai !
Une baisse de la température pouvant amener une période de gel peut encore être observée jusqu’au 25 mai…. Alors, patience !
Dictons relatifs aux Saints de Glace
Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace
Avant Saint-Servais, point d’été, après Saint-Servais, plus de gelée.
N.B. : on voit ou on entend souvent parler de « Sainte Glace » ou « Saintes de Glaces », bien sur ces expressions sont fausses, il s’agit bien des Saints au maculin. Et que dire de « les Cinq Glaces », la on est complétement à côté !

LE MOIS D’AVRIL

« en avril, ne te découvre pas d’un fil; en mai, fais ce qu’il te plaît ; en juin, tu te vêtiras d’un rien »,
« au mois d’avril, tout arbre a son bourgeon »,
« avril pluvieux et mai venteux ne rendent pas le paysan disetteux »,
« achète des chevaux, bœufs, vaches et brebis en avril ».

Voici quelques dictons du mois d’avril – sont ils toujours d’actualités ?

QUE FAIRE DES DERNIERS CHOUX-FLEURS !

Chou-fleur et les brocolis représentent un type particulier de Choux chez lesquels la partie comestible n’est pas fournie par les feuilles mais par les inflorescences entières. Le chou-fleur tel que nous le connaissons est absent de l’Antiquité. Il est certain que par les sélections successives, le brocoli a donné Le Chou-fleur, une forme À la pomme plus dense, Plus blanche et plus précoce à fleurir.

Mathématiques botaniques : dans les années 1910 le mathématicien Benoît Mandelbrot a présenté sa théorie sur les fractales : une répétition d’un même motif à l’infini. Chez les végétaux, l’exemple est fourni par la feuille de la fougère, mais aussi par le chou-fleur. Sa pomme se présente comme un bouquet et chaque bouquet aussi petit soit-il, prend la forme de la pomme entière. Curieusement, les côtes de la Bretagne ont aussi une configuration fractale : Faut-il y voir un signe, lorsqu’on sait que la région est réputée pour ses choux-fleurs?

Une petite recette pour les choux-fleurs qui se perdent?

  • Ingrédients / pour 6 personnes
    1 chou-fleur
    15 g de beurre
    4 petites pommes de terre
    1 oignon
    1 kubor maggi
    poivre, sel
    3 vache qui rit ou 3 kiri (ou crème fraiche)
  • le petit plus :
    30 g d’amandes effilées
    35 g de pistaches décortiquées
    noix de muscade en poudre ou râpée

PRÉPARATION

1) Peler et émincer l’oignon. Peler et laver les pommes de terre, les couper en petits cubes. Laver le chou-fleur, détacher les bouquets.
2) Dans un faitout, faire chauffer le beurre, y dorer l’oignon émincé, mettre les dés de pommes de terre et les bouquets de chou-fleur, le cube maggi, saler peu et poivrer, couvrir d’eau. Laisser cuire sur feu moyen en remuant régulierement pendant la cuisson de 35 à 40 minutes environ (si besoin ajouter un peu d’eau dans le faitout).
3) Pendant la cuisson des légumes, faire dorer les amandes effilées à four chaud quelques minutes. Les réserver pour le service.
4) En fin de cuisson des légumes ajouter les fromages et mixer le tout afin d’obtenir un velouté.
5) Servir bien chaud en disposant au centre de chaque récipient des amandes effilées grillées et des pistaches décortiquées. Saupoudrer d’une pointe de muscade.

Savourer sans attendre. Accompagner éventuellement de petits croûtons.

LE MOIS DE MARS

Le mois de Mars de cette année coïncide avec le mercredi des Cendres, considéré par la communauté catholique comme l’entrée en Carême, période de « jeûne » de 40 jours précédent la fête de Pâques…

Sans rentrer dans un jeûne strict, il peut être le temps d’une consommation moindre et de faire attention à son alimentation…. Et pourquoi pas utiliser nos bons légumes dans de délicieuses soupes…. A vous de tester !

1 2