AMAP POTAGER VIEUX DOULON

La naissance de notre AMAP « Le Potager du Vieux-Doulon » est le fruit de jolies rencontres…
D’abord de Michèle et Olivier, qui m’ont sensibilisée à la protection de notre environnement et à l’adhésion d’une agriculture biologique. Amapiens à Oudon «homme de Terre », ils m’ont permis de croiser Laurent Jouve, producteur des Jardins de Pimba.

C’est en 1999 que Laurent Jouve a repris une exploitation agricole, à Oudon (à 25 km de Vieux Doulon en direction d’Ancenis), composée de 16 hectares de pommiers, à l’époque en agriculture conventionnelle, autrement dit utilisant des produits chimiques. Très rapidement, il a ressenti le besoin de passer à un mode de production plus respectueux de la nature, des consommateurs mais aussi des producteurs qui sont en contact direct avec les produits phytosanitaires.
Désormais, son exploitation est certifiée BIO à 100 %.

En 10 ans, le mode de production a donc changé mais les types de productions aussi. Ainsi, désormais les fruits rouges sont venus compléter l’offre (14 ha de pommes, 3 ha de fraises, et plusieurs hectares de cerises, framboises, cassis…) ainsi que 3 hectares de légumes, grande nouveauté pour cette exploitation à l’origine uniquement fruitière. Pour le moment, l’offre s’appuie uniquement sur des légumes de plein champ, l’exploitation les Jardins de Pimba ne possédant pas de tunnels. Laurent Jouve travaille sur son exploitation avec un employé qui y est salarié depuis 30 ans. En saison estivale, il fait appel à des saisonniers. Il espère que grâce au concept d’AMAP, il pourra à moyen terme embaucher une autre personne en CDI.

La production des Jardins de Pimba est écoulée uniquement en vente directe : soit au hangar de l’exploitation (produits cueillis ou à cueillir), soit par le biais des AMAP. Pour la 3è saison, Laurent Jouve travaille en effet avec l’AMAP Hommes de Terre de Oudon à qui il propose des contrats légumes (80 contrats désormais) mais aussi fruits. C’est d’ailleurs au hangar des Jardins de Pimba que cette AMAP a pris ses quartiers avec une offre variée, d’autres producteurs ayant suivi : farine, viande, crêpes, pain, produits laitiers, volailles, œufs, viande…

Fort de l’expérience acquise avec l’AMAP de Oudon, l’opportunité pour lui de proposer des paniers sur Nantes a été le déclic. C’est depuis, à chaque distribution, un réel plaisir !

Ensuite, quel lieu ? Daniel Aurieux, prêtre de la Paroisse Ste Marie de Doulon, a accepté de sceller un pacte (en tout bien, tout honneur par la signature d’une convention) afin d’occuper la salle paroissiale, en échange d’un panier de légumes ; Ces produits de qualité, savamment cuisinés par Marie-France, permettent à ces hommes de foi de savourer de bons plats – sans excès bien sûr !

Après les légumes, nous avons logiquement proposé des produits laitiers avec Christian et les Paysans Fromagers Nantais grâce à l’investissement de Béatrice. Ensuite, les oeufs et les volailles de la Ferme du Limeur ont trouvé leur juste place dès le début de leur installation sur la Chapelle Sur Erdre.

Pour moi, ce qui était important dans cette démarche, c’était, évidemment, tous les points repris par la Charte des AMAPs, mais, au-delà :
permettre à nos enfants d’avoir une approche de la saisonnalité des produits, de leur
montrer une autre façon de consommer
et participer, modestement, à la création de liens humains au sein de notre quartier de Vieux-Doulon.

Mais tout ceci n’aurait pu être possible sans l’adhésion des familles à cette aventure, certes dans l’air du temps mais qui ne perdure que grâce aux convictions individuelles et à l’investissement de chacun.

Que l’aventure continue !